Dérailleurs

Nouvelle bande cyclable boulevard de Rethel : « Chic et pas cher »

A voir la nouvelle bande cyclable tracée sur le boulevard de Rethel, on se dit « Mais pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt ? » En effet, vu la largeur de la voie, il a suffi d’utiliser judicieusement les pinceaux pour réaliser plusieurs centaines de mètres de bande cyclable aux normes, et achever ainsi la continuité cyclable depuis la route d’Harcourt jusqu’à la route de Paris.

Seuls quelques îlots de traversée pour les piétons ont nécessité un peu de terrassement. La largeur est correcte, ce qui est loin d’être le cas boulevard Poincaré par exemple, et la peinture est neuve donc bien visible. le rétrécissement de la voirie automobile ralentit les voitures.

Quelques bémols cependant:

  • quasiment aucun pictogramme vélo n’ a été peint;
  • si le traçage traverse bien certaines intersections, il s’interrompt bizarrement à d’autres, ce qui crée un « grand vide »;
  • les deux grands ronds-points traversés restent difficiles à franchir (aucun aménagement);
  • l’entrée sur l’aménagement côté Poincaré est à angle droit, donc malcommode.

Agrandir le plan

3 commentaires sur Nouvelle bande cyclable boulevard de Rethel : « Chic et pas cher »

  • André-Pierre

    Jean-Noël, si la voirie est en panne de pictogramme, Dérailleurs peut proposer ses services (voir notre action du 26 mars dernier à Hérouville) !

  • Hourquet

    Je n’y suis pas allé mais je me permets deux remarques :
    1) Bandes « aux normes » : la norme c’est 1,50 m minimum : est-elle vraiment respectée (j’en doute en regardant les photos) ?
    2) « le marquage s’interrompt dans certains carrefours et pas dans d’autres » : ça me semble logique car justement c’est la norme : pas de marquage lorsqu’il n’y a pas de priorité dans un carrefour (carrefours à feux ou priorités à droite par exemple, ce qui est le cas d’après la photo). Ca fait vide, mais c’est l’objectif recherché pour rappeler aux usagers qu’ils n’ont pas de priorité. A contrario, allez voir à Lion sur mer où la mairie a tracé des bandes cyclables pour des traversées non prioritaires, ça fait peur car on ne sait plus qui doit laisser passer qui…

  • Jean-Noël

    Dont acte: les interruptions de marquage sont conformes aux normes. Ce qui est déroutant, c’est que dans ce secteur les intersections concernées sont très étendues, d’où l’effet de « vide ».
    Quant à la largeur, c’est bien 1m50.
    JN