Dérailleurs

A vélo dans l’agglo … vive réaction !

L’article « A vélo dans l’Agglo ! » paru dans le dernier journal de Viacités a suscité une vive réaction de la part d’un de nos adhérents. Nous vous présentons ci-dessous une copie de l’article incriminé ainsi que le texte de cette réaction. Rappelons ici que Viacités, syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération caennaise, est l’Autorité Organisatrice des déplacements et du transport public sur les 29 communes de Caen la mer. Il est composé de 60 élus de la Communauté d’Agglomération de Caen la mer et du Département du Calvados. Nous attendons impatiemment vos commentaires.

Le journal de Viacités N° 27  juin-juillet-août 2011

A vélo dans l'Agglo !

La réaction de notre adhérent

Cher Viacités,
Je lis dans ton dernier « journal » (numéro 27), un article énervant, intitulé « à vélo dans l’agglo ! »… Tu t’y félicites que « les collectivités passent la vitesse supérieure et investissent pour favoriser l’usage du vélo ». Pour le prouver, tu donnes trois exemples : le plan vélo du Conseil Général, Caen et Hérouville.

Le plan vélo départemental a pour objectif le « vélo loisir » : il n’entre pas vraiment dans le cadre de la problématique des déplacements urbains dont tu as la charge. Surtout, le conseil général ne passe pas ces temps-ci à « une vitesse supérieure » : au rythme actuel, les 700 kilomètres promis auront même du mal à être réalisés dans les délais : il suffit de se promener en bord de mer pour voir qu’on préfère y  construire des parkings que des pistes cyclables… Mauvais exemple…

Hérouville a un schéma directeur, et tu es heureux de nous annoncer que cette commune réalise des « bandes cyclables, pistes cyclables » et … « trottoirs accessibles aux cycles ». C’est bien là le problème d’Hérouville : on y voit de belles choses, mais aussi des monstruosités dangereuses. Je te rappelle que les trottoirs sont interdits aux vélos, qu’Hérouville prend des risques en y mettant des cyclistes, qu’elle met en danger ces cyclistes et les piétons, et que les seuls bénéficiaires dans cette affaire sont les automobilistes qui gagnent de l’espace, ou tout au moins n’en perdent pas ! En outre, je constate qu’il ne faut pas compter sur toi pour tenter d’expliquer à Hérouville que ces aménagements sont illégaux et dangereux. De la part d’une « autorité organisatrice », comme tu aimes à te surnommer, c’est dommage. On peut aussi rire (jaune) en lisant parmi les fleurons cyclables hérouvillais que tu cites « une zone 30 d’un kilomètre sur l’avenue de la Grande Cavée ». Rappelons qu’il ne suffit pas d’un panneau pour ralentir les voitures. Prends ton vélo et va voir sur place, tu me raconteras…

Caen. Rien à redire en revanche sur la présentation des aménagements caennais, qui est conforme à la réalité. Caen est bien la seule des communes de l’agglo à se soucier un peu des vélos. Mais ça devrait te faire pleurer…

Car où sont les autres ? Les 27 autres communes de Caen la Mer ? Les fameuses collectivités qui « passent à la vitesse supérieure » Rien, il n’y a rien, et c’est bien là le problème ! Caen-la-mer envisage « à terme » un réseau « densifié » (sic) de 373 km. Il y aurait 16 km à Hérouville (ça reste à prouver…) et 67 km à Caen : restent donc 290 km à réaliser. Le « terme » n’est pas précisé. On peut craindre :

1) Qu’au rythme actuel il faille attendre quelques dizaines d’années avant de voir ce réseau communautaire.
2) Que l’on continue à prendre, tant à Viacités, à Caen la Mer, à Hérouville et dans d’autres communes, des vessies pour des lanternes, et des trottoirs pour des pistes cyclables, et que pour « faire du chiffre » on continue à comptabiliser comme « aménagements cyclables » des bouts de trucs dangereux et mal ficelés, qui ne sont ni cyclables ni même aménagés.

Enfin, cher Viacités, tu conclus que « Demain, des mesures vont encore faire évoluer les déplacements en (sic) vélo. En 2015, par exemple, l’aménagement de stationnement sécurisé pour les vélos sera obligatoire dans les entreprises ». Et c’est ça qui me fait vraiment bondir sur ma selle ! Je te rappelle que depuis plus de 10 ans (article L 228-2 du Code de l’environnement), la réalisation d’aménagements cyclables (pistes, bandes) est OBLIGATOIRE lors de tous les travaux de voirie. Et que toi, et si ce n’est toi c’est donc ton frère ou quelqu’un des tiens, n’as jamais accepté d’appliquer la loi, préférant investir des millions dans des périphériques vite saturés plutôt que de peindre des bandes cyclables quand les routes étaient refaites. Bref : si les communes de Caen la Mer/Viacités avaient appliqué la loi, il est probable que le réseau cyclable aurait autrement progressé, tant en quantité qu’en qualité. Or, aujourd’hui même, des travaux de voirie ont lieu à Caen la mer et ils ne donnent toujours pas lieu à des aménagements cyclables, au mépris de la loi et des cyclistes.

Bref, Viacités, plutôt que des promesses, encore des promesses, toujours des promesses, essaie pour une fois d’être un peu sérieux, de faire les choses que la loi t’impose et comme elle te l’impose. Ca sera déjà pas mal et là tu pourras te vanter dans ton petit journal. En attendant, par égard pour les cyclistes que tu maltraites tous les jours, tu ferais mieux de te taire.

Les commentaires sont clos