Dérailleurs

Voie Verte de la Suisse Normande : les travaux (2)

Suite de notre reportage tout en photos sur les travaux de la Voie Verte de La Suisse Normande dont l’ouverture promise pour le printemps 2013 sera sans doute plus proche du 20 juin que du 20 mars. Si les travaux concernant les ouvrages d’art, les parkings et aires de repos sont ou terminés ou en bonne voie d’achèvement, il semble que les travaux de terrassement aient été retardés par les intempéries des semaines passées … avis d’un simple randonneur qui n’est pas spécialiste en travaux publics. Nous reprenons donc notre exploration là où nous l’avions quittée : OA5 (ouvrage d’art n°5) – traversée de l’Orne entre Etavaux et Saint-André.

Crédit photos : André-Pierre

Les garde-corps ajourés offrent de belles perspectives sur le cours de l’Orne.

A la sortie du pont, une petite aire de repos est en cours d’aménagement.

Encaissée, la Voie Verte continue vers Saint-André sur Orne. Le panneau indique la proximité d’une gare.

Avant Saint-André, nous passons trois ouvrages d’art.

Ces ouvrages d’art sont mis en sécurité contre d’éventuelles chutes de pierres.

La décoration n’est ni de la responsabilité de la SNCF, ni de celle du Conseil Général … mais elle est ainsi sauvegardée !

A Saint-André, la Voie Verte continue et passe devant la gare.

La terre devient rouge : nous arrivons en pays minier.

La traversée des anciennes mines de fer de May-sur-Orne est assurément un des temps forts de ce parcours.

Baptisés « La halte rouge », un parking et une aire de repos y sont aménagés.

Après avoir traversé les mines de May-sur-Orne, la vue est dégagée sur le fleuve.

OA 9, nouvelle traversée de l’Orne en aval de Percouville.

(suite et fin de cette exploration dans notre prochain article)

2 commentaires sur Voie Verte de la Suisse Normande : les travaux (2)