Dérailleurs

Voyage en tandem en Pologne

Dérailleurs milite depuis plus de vingt ans pour que le vélo reprenne toute sa place dans l’éventail des moyens de déplacements. La première forme de déplacements, c’est celle du vélo au quotidien … mais à partir du moment où l’on pratique le vélo au quotidien, la tentation vient vite de s’aventurer plus loin, plus longtemps et on commence à rêver d’un voyage à vélo. Afin de promouvoir le vélo-tourisme, pour montrer que c’est possible et à la portée de chacun, Dérailleurs a décidé de publier de temps à autre dans ses colonnes des récits de voyageurs. Si ces récits vous intéressent, si vous projetez un voyage dans les régions traversées, nous pourrons vous mettre en relation directe avec les auteurs qui pourront répondre à vos questions. Le premier voyage de cette série est signé Catherine et Benoît, été 2013 en Pologne. (APH)

Partis en tandem de Frankfurt s/Oder en Allemagne, nous réalisons notre projet de découverte du nord-ouest de la Pologne et de ses principales villes : Poznań, Toruń, Malbork, enfin Gdańsk et sa voisine Sopot, le « Deauville » polonais.

Nous avons tout d’abord traversé plusieurs parcs forestiers (park Krajobrazowy), puis des plaines, des pinèdes et des pistes de sable qui nous ont incités à modifier quelque peu notre parcours. Chaque village présente encore ses routes de pavés, son unique magasin (sklep), ses bâtiments d’ancienne ferme coopérative avec leurs blocs de logements qui côtoient maintenant avec contraste de nouvelles maisons contemporaines, ses grands abris-bus bien protecteurs en hiver et ses rangées de boites aux lettres bleues cadenassées.


Arrivés à Poznań, nous nous sommes attardés au lac, pour nous rafraîchir, plutôt que de visiter la ville si bien que, le soir venu, le camping était complet. Nous avons eu la chance d’être accueillis par un habitant qui nous a offert avec gentillesse son jardin, du thé et sa sympathie. Avec les quelques mots d’anglais qu’il connaissait, il nous a expliqué n’avoir pas pris de vacances depuis sept années au motif de : « banque, hypothèque ! banque, hypothèque !…

Nous avons traversé ensuite une belle région de petits lacs et … de moustiques assez dynamiques ! avant d’atteindre Toruń, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, ville de Nicolas Copernic et des Piernikis (fin pain d’épices) au chocolat !


C’est dans un paysage de plaines que nous avons atteint Malbork et son unique attraction : le château médiéval, également inscrit au patrimoine de l’Unesco, bâti avec 250 000 m3 de briques ! Trois heures de visite ne nous ont pas permis de tout voir.

Puis nous avons rejoint, plein nord, la mer Baltique avec ses plages de sable blanc très fin bordées de pinèdes et de toutes petites gares ferroviaires, sans bâtiment, avec juste un panonceau indiquant les horaires. Un vrai bonheur avec bain et coucher de soleil.

Enfin, Gdańsk qui accueillait sa foire annuelle. C’est dire qu’il y avait foule… Nous avons ainsi eu un aperçu des produits et spécialités que la Pologne entière peut offrir : charcuterie, cuir, bijoux d’ambre, bières… Nous avons découvert une ville au centre ancien magnifique par sa richesse architecturale et les restes des chantiers navals rappelant son passé (Solidarność).
Une promenade le long de la plage de Sopot, station balnéaire très prisée, longée par de superbes pistes cyclable et piétonne, à faire mourir d’envie tous les cyclos normands.

Pour finir, nous avons décidé de rejoindre la frontière allemande en train, à hauteur de Szczecin, ville au nom imprononçable pour nous ! D’ailleurs, malgré nos efforts linguistiques, nous avons fait sourire bon nombre de Polonais … Nous n’avons pas eu de problème pour voyager en train, même avec un tandem, et ce pour un prix relativement modique.

Le retour le long du fleuve Oder, côté allemand car non aménagé côté polonais, nous a permis de parcourir à nouveau des parcs naturels animés de ballets de papillons, cigognes, canards, libellules … Et dans cet univers « Nature », émerge subitement côté polonais, à un passage frontalier, un marché ambiance souk très surprenant où tout s’achète.

Nous retiendrons l’accueil des Polonais, dont nombre d’entre eux – cyclistes comme automobilistes – se sont spontanément arrêtés pour nous demander si nous avions besoin de quelques informations, les paysages sous un soleil omniprésent, la charcuterie (cabanos et golonka), la szarlotka (délicieuse tarte aux pommes), les bivouacs, et les routes particulièrement bosselées …

Crédit photo : Catherine et Benoît 2013.

2 commentaires sur Voyage en tandem en Pologne