Dérailleurs

A vélo … on dépasse les autos !

Comme vous le savez, l’Association Dérailleurs milite depuis près de 25 ans pour promouvoir le vélo comme un moyen de déplacement à part entière, non-polluant, silencieux, performant, économique, bon pour la santé et convivial. Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, nous avons souhaité mettre l’accent sur la performance du vélo en milieu urbain et commencer un travail de comparaison des temps de déplacement « de porte à porte » entre auto, bus et vélo. Ce travail sera poursuivi dans les mois à venir et les résultats seront publiés régulièrement sur notre site internet, à la page Temps de déplacement.

Vous trouverez ci-dessous le résultat de nos premiers tests
effectués lundi 8 et vendredi 12 septembre 2014, entre 18h00 et 19h00.

Le kilométrage indiqué est celui de l’automobiliste.
Le kilométrage à vélo est parfois inférieur.

Protocole :

  • Pour chaque test, 3 personnes partent en même temps d’un même lieu avec mission de se rendre dans un autre lieu, le premier en voiture, le deuxième à vélo, le troisième en utilisant les transports en commun.
  • Pour le déplacement en voiture, le temps « de porte à porte » comprend : le temps de marche pour rejoindre son véhicule, le trajet (y compris le temps nécessaire pour trouver une place de stationnement) et le temps de marche pour rejoindre le lieu final. L’itinéraire est défini par un calculateur d’itinéraire en mode ‘au plus rapide’.
  • Pour le déplacement à vélo, nous publions un temps total qui tient compte des mêmes éléments que pour la voiture. Le temps de marche n’est pas détaillé s’il n’est pas significatif.
  • Pour le déplacement en bus et tram, nous publions en plus un temps d’attente. Le voyageur en bus a préparé à l’avance son itinéraire.
  • L’automobiliste comme le cycliste s’engagent à respecter rigoureusement le code de la route.
  • Nous effectuons systématiquement l’aller et le retour afin de gommer les effets de « pente » et de « vent » pour le vélo.
  • Le cycliste choisi n’est pas un jeune cycliste sur-vitaminé mais un « senior » circulant en vélo de ville ou de randonnée, sans assistance électrique.

Résultats : Il ressort de ces premiers tests un net avantage pour le vélo, ce qui est une constante de toutes les études pour les déplacements urbains de moins de 5 km. Dans les mois à venir, nous effectuerons d’autres tests dans d’autres conditions (déplacements plus long, incluant du péri-urbain ou des déplacements inter-quartiers). Si vous souhaitez participer à l’un de ces tests comme acteur ou comme témoin, vous y serez les bienvenus.

Note  : Pour ceux qui s’étonneraient du fait que, dans le deuxième test, notre cycliste a mis le même temps à l’aller et au retour malgré le dénivelé entre le Mémorial et le Centre-Ville, sachez qu’à l’aller notre cycliste s’est trouvé bloqué par des voitures rue des Rosiers à la sortie de l’Institution Saint-Joseph (problème bien connu des riverains) alors qu’il n’a pas rencontré de difficulté au retour. Tous ces incidents de parcours ainsi que les itinéraires retenus sont notés au moment des tests et seront publiés sur notre site dans une page spéciale.

4 commentaires sur A vélo … on dépasse les autos !

  • Sympas ces petits tests, dont le résultat est connu d’avance. 😉
    L’itinéraire vélo est planifié à l’avance ? Si oui, avec GéoVélo ?

    Ce qui serait intéressant, c’est de faire partir plusieurs véhicules (2 ou 3 voitures et 2 ou 3 vélos) en même temps, avec des profils de conducteurs différents.

    Je suis dispo à l’occasion pour quelques tests.

  • Petit article dans Ouest France le 17 Novembre 2014, j’ai pensé à ces tests : http://www.ouest-france.fr/voiture-tramway-velo-qui-arrivera-le-plus-vite-2984149

    Finalement, c’est le tram qui va le plus vite ! 😉

    Les tests sont donc à poursuivre en combinant des trajets Nord-Sud, Est-Ouest, sans passer par le centre…

    • admin

      Tu fais bien d’évoquer cet article de Ouest-France. Il paraît que c’était le débat du mois. Donc on a essayé de débattre, de répondre à Ouest-France … Pas de commentaires possibles sur le site du journal mais possible sur le compte Facebook de Ouest France Caen. Nous avons posté nos observations sur un ton ironique mais pas trop agressif. Résultat, ils ont supprimé le post quelques jours après. Voici ce que nous avions écrit pour que ça reste :

      Commentaire 1 : « Cher Ouest-France Caen, pas très élégant de ta part de ne pas mentionner l’Association Dérailleurs qui mène actuellement une étude sur les temps de déplacement vélo, auto et tram-bus. Pourtant nous t’avions envoyé en septembre dernier, dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, un communiqué de presse avec les premiers résultats de notre étude qui continue à raison de deux tests par mois. http://derailleurscaen.net/2014/09/28/a-velo-on-depasse-les-autos/ »

      Commentaire 2 : « Cher Ouest-France Caen, on ne se déplace pas pour se déplacer. Un déplacement, c’est de porte à porte, et non pas d’un arrêt de tram à un autre arrêt de tram. Puisque tu avais choisi le CHU, tu aurais du partir de la porte d’entrée du CHU et compter comme temps de déplacement le temps mis à pied pour rejoindre qui le tram, qui sa voiture, qui son vélo … et pareil à l’arrivée … ce qui change tout ! Et nous, dans nos tests, nous faisons l’aller et retour, car en descente on avantage le vélo (ce qui pourrait nous être reproché). Enfin, sur la photo, ne serais-tu pas garé sur un passage protégé ? http://derailleurscaen.net/2014/09/28/a-velo-on-depasse-les-autos/ »

      Nous allons publier bientôt nos tests sur le même parcours entre le hall de la gare SNCF et le hall d’accueil du CHU.

      André-Pierre

  • Michel LANGRIS

    D’accord pour participer au(x) prochain(s) test(s), si je n’arrive pas trop tard.