Dérailleurs

Baromètre 2017 – Caen

Baromètre des villes cyclables 2017

Les résultats pour CAEN

Pour le baromètre des villes cyclables 2017, voir aussi :

CAEN
note globale : 3,29/6 (*)
climat vélo : D (Moyennement favorable)

Caen, rangée dans la catégorie des communes de 100.000 à 200.000 habitants, a eu une participation de 8,9 réponses/1.000 habitants. Ce qui en fait la 3ème ville de France en terme de participation dans cette catégorie, derrière Grenoble (19,3 réponses/1.000 habitants) et Angers (10 réponses/1.000 habitants). Sa note globale de 3,29/6 la classe 6ème, à 0,1 point du podium, mais à 0,6 point de la meilleure ville : Grenoble. (*) Attention, les notes vont de 1 à 6, la moyenne est donc de 3,5. 

Récapitulatif – les points forts – les points faibles

Les répondants y sont majoritairement des actifs. Leur pratique du vélo y est quasi-quotidienne, avec un niveau que les répondants jugent eux-mêmes « bon », et pour un usage majoritairement utilitaire, de loisir, de déplacements domicile-travail ou domicile-école. Et, dans une moindre mesure, sportive (il était possible de donner plusieurs réponses). Enfin, le point principal qui ressort de ce baromètre est l’importance très forte, pour la très grande majorité des répondants, d’avoir des aménagements séparés de la circulation motorisée. Ceux pour qui cela n’est pas important ne se montant qu’à 7 %.

Structure des répondants

Parmi les points les plus positifs, les répondants ont indiqué qu’il est facile de trouver un magasin ou un atelier de réparation de vélos, que les double-sens cyclables sont bien généralisés dans les rues en sens unique, que les conflits cyclistes/piétons sont rares, que la location de vélos de courte ou moyenne durée est facile ou encore que l’on peut circuler en sécurité dans les rues résidentielles. À l’inverse, sont jugés difficiles le stationnement de son vélo près de la gare ou de stations de transports en commun, la sécurité aux intersections, la sécurité pour les enfants et les personnes âgées en général, mais surtout les solutions alternatives sûres, lors de travaux ! Dans cette période de travaux du tram, ce point devient encore plus critique.

Les notes détaillées

Une comparaison avec Grenoble, 1ère ville de la catégorie 100.000/200.000 habitants

Parmi les mesures que les répondants souhaitent voir améliorer à l’avenir, citons tout particulièrement celle d’un réseau cyclable complet et sans coupures, suite logique des difficultés évoqués précédemment, et des itinéraires directs et rapides. Enfin, un certain nombre de points noirs sont fréquemment cités dans les réponses libres : le stationnement intempestif des voitures sur les trottoirs et bandes cyclables, notamment entre la gare et les Rives de l’Orne, la circulation au niveau des ronds-points, l’accès au CHU, les axes principaux non aménagés, telles que les rues Guillaume le Conquérant/de Bayeux, la rue de la Délivrande, la rue d’Auge et l’avenue Clémenceau.

Les préconisations des usagers

Classement des points noirs cités par les usagers

Enfin, si on peut se féliciter de la note et du classement de Caen, il ne faut pas oublier que ce Baromètre est le tout premier : aucun sondage de cette ampleur n’ayant eu lieu auparavant, il est pour l’instant impossible de voir l’évolution dans le temps. « Heureusement pour la municipalité actuelle !», serions-nous tentés de dire, tant le sentiment d’un arrêt complet du développement des aménagements cyclables est partagé par les répondants. Beaucoup espèrent d’ailleurs que cela repartira, en parallèle des travaux actuels du tramway.
Réponse en janvier 2020, quand les résultats du prochain Baromètre (automne 2019) seront publiés !