Dérailleurs

La Vélo Francette – étape 3

Mardi 12/04 : Lac du Cébron – Montreuil-Bellay (67 km).

Une journée prévue plus courte afin de se reposer des efforts fournis sur les deux premières étapes. Après avoir fait du ménage nous quittons le camping à 9h00. Pas très difficile de retrouver notre route car elle passe devant l’entrée du camping. Le début du parcours est très agréable  : une voie verte à flanc de coteau et légèrement descendante qui nous amène à Saint-Loup-Lamairé. A partir de là, nous retrouvons le même régime que la veille, fait de nombreuses montées et descentes. A Airvault, alors que nous suivions la direction de Thouars dans la vieille ville, une balise indiquant la direction de Parthenay nous stoppe tout net. Pensant avoir commis une erreur de parcours, nous faisons demi-tour, cherchons en vain la bonne direction, écoutons les conseils d’une vieille dame qui nous indique la direction de Thouars ‘par là, c’est tout droit’, comprenons au bout de quelques kilomètres qu’il ne faut pas écouter les vieilles dames qui ne connaissent pas l’itinéraire de la Vélo Francette … bref, grâce à une carte et un bon réseau 4G, nous retrouvons assez facilement notre route. Une fois rentrés à la maison, nous constaterons que la balise indiquant la direction de Parthenay est erronée. Elle devrait indiquer Thouars, ce que nous avons signalé aux autorités compétentes. Moralité : à Airvault, le jalonnement pour aller à Thouars est aléatoire.

A Airvault, on s’est un peu perdu …

Thouars. Nous y arrivons pour la pause de midi sous un soleil radieux et nous profitons pleinement de l’instant. Si Thouars est une magnifique cité perchée et qu’un grand nombre d’entre nous a du mettre pied à terre pour y monter, il semblerait que la ville marque la fin des montagnes russes que nous escaladons depuis un jour et demi.

Impressionnante arrivée à Thouars

Un moment de détente sous un soleil radieux

Départ pour Montreuil-Bellay

C’est exactement ce que nous vérifions dans l’après-midi. Les 27 km qui nous restent se font très rapidement avec un parcours plat qui suit maintenant de près le Thouet, sous le soleil et un fort vent dans le dos. Nous arrivons donc assez tôt au camping de Montreuil-Bellay où nous sommes hébergés en bungalow. Les orages d’après-midi annoncés par la météo ne sont pas au rendez-vous. Avant de dîner au restaurant du camping qui est ouvert spécialement pour nous, certains visitent la magnifique cité médiévale de Montreuil-Bellay alors que d’autres prennent le plein de soleil devant une bière.

La cité médiévale de Montreuil-Bellay

Etape suivante.