Dérailleurs

Feuilleton de la Maison du Vélo

Dans ses journaux d’informations régionales, France 3 Basse-Normandie a diffusé du 12 au 15 novembre un feuilleton de Rémi Mauger en quatre épisodes consacré à la Maison du Vélo de Caen et à son Village Associatif. L’ensemble forme, à notre avis, un reportage très complet et très positif sur l’activité de la Maison du Vélo et de ses associations. 

Beaucoup de choses dans ce feuilleton : le recyclage, le village associatif, la promotion du vélo, l’auto-réparation, Vélisol « vendeur officiel de vélos en panne », le lien social, « la ruche », la consigne, le témoignage d’un vélociste, « la caverne d’ali-baba », le vélotaf, les problèmes de partage de la voirie, la convivialité, la vélo école et le vélo coaching, et pour finir la belle leçon de vie de Yannick et Handuo Tandem.

Chez Dérailleurs, nous sommes bien sûr très fiers du 3ème épisode qui nous est presque entièrement consacré et qui illustre bien le quotidien de nos militants et les problèmes rencontrés. Mais attention, ce n’est pas un reportage sur l’association Dérailleurs. Il n’est pas possible de présenter dans un sujet de 3’40 les différents aspects de la vie de l’association (dont certains ne sont pas très télégéniques).

En plus du reportage lui-même, nous avons été particulièrement sensibles au lancement du sujet au cours du journal.

Ainsi, dans le 12-13 du jeudi 14 novembre, on pouvait entendre Laurent MARVYLE annoncer : « Et le 3ème épisode à présent de notre feuilleton sur la Maison du Vélo. Nous allons prendre l’air aujourd’hui avec d’autres pionniers du deux roues à Caen, l’association Dérailleurs. Des cyclistes qui au fil des années ont contribué au développement de la petite reine. Motivation intacte pour eux, surtout ceux qui utilisent le vélo au quotidien pour leurs trajets domicile-travail« .

Et, dans le 19-20, c’était au tour d’Emilie FLAHAUT de lancer : « Il est 19h14, le feuilleton n°3 consacré à la Maison du Vélo de Caen qui n’aurait pas pu voir le jour sans une association pionnière, l’association Dérailleurs, des cyclistes qui au fil des années ont contribué au développement du vélo. Ils l’utilisent au quotidien pour leur trajet domicile-travail, vous allez le voir, ils ne lâchent rien« .

Il y avait bien longtemps que Dérailleurs n’avait pas été à pareille fête avec la reconnaissance explicite du rôle que l’association a joué pendant de très nombreuses années pour la promotion du vélo.

Un grand merci donc à Rémi MAUGER et à toute l’équipe de tournage (Carole Lefrançois, Gildas Marie, Dhoifir Haribou, Vincent Potel) et si vous n’avez pas encore visionné ce feuilleton ou si vous désirez le revoir, cliquez sur le lien suivant : feuilleton-la-maison-du-velo

Et en bonus, l’envers du décor au départ du tournage de l’épisode 3. Crédit photo : André-Pierre

Rémi Mauger sous la pluie occupé à « gaffer » une mini caméra sur mon vélo.

… et l’arroseur arrosé ou le cadreur cadré.

Les commentaires sont clos